Implanter correctement sa PAC

Eviter le bruit à tous pprix !

1 Attention au bruit !

Depuis plus de 20 ans que les pompes à chaleur existent, elles ont été sans cesse améliorées, aussi bien du point de vue énergétique et esthétique, que du point de vue acoustique. Mais une pompe à chaleur émet un niveau sonore dont on doit se préoccuper lors d’une étude.
L’installation d’une pompe à chaleur air-air ou air-eau nécessite donc de trouver un emplacement satisfaisant, compte tenu de son niveau sonore, et du respect de la réglementation en vigueur sur le bruit intérieur et sur le bruit au voisinage.

BRUIT AU VOISINAGE – REGLEMENTATION

Le décret du 18 avril 1995 impose des valeurs d’émergence entre le bruit ambiant et celui du bruit résiduel constitué par l’ensemble des bruits habituels, extérieurs et intérieurs, dans un lieu donné. Les valeurs admises sont de :

  • 5 dB(A) en période diurne (de 7 h à 22 h).
  • 3 dB(A) en période nocturne (de 22 h à 7 h)

Remarque : un terme correctif variant de 0 à 9 peut s’ajouter en fonction de la durée cumulée d’apparition du bruit particulier.

A titre indicatif, on peut retenir les distances suivantes pour une unité de 65 dB(A) :

  • Au-delà de 20 m, la réglementation peut être respectée sans écran acoustique
  • Entre 12 m et 20 m, un écran acoustique est nécessaire
  • En dessous de 12 m, la réglementation est difficilement respectable, même avec un écran acoustique.

IMPORTANT
Un écran acoustique doit être placé le plus près possible de la source sonore tout en permettant la libre circulation de l’air dans la pompe à chaleur ,afin d’éviter le recyclage de celui ci.

2 Règles essentielles d’implantation

  • Prendre en compte les vents dominants. Le vent ne doit pas frapper de plein fouet le ventilateur, car à l’arrêt de celui ci, la force du vent peut entraîner le ventilateur en rotation inverse, ce qui pourrait être préjudiciable au moteur lors du redémarrage.
  • La pompe à chaleur doit être posée sur un support (socle béton, longrine, plots en béton,…) et des plots anti-vibratiles pour éviter toute transmission des vibrations et avec une garde au sol lui permettant d’être hors d’eau (100 mm à 150 mm, voire 200 mm dans les régions à fortes chutes de neige).

  • Les tuyauteries doivent être isolée de la construction, par des manchons en mousse au passage des parois et par l’utilisation de colliers support avec isolation caoutchouc de type isophonique
  • Dans le cas où de l’eau est véhiculée à l’unité extérieure (montage package ou monobloc), un système antigel côté eau doit être mis en oeuvre (cordon chauffant, glycol, capsule antigel) pour protéger l’installation du risque de gel.E
  • Entre 12 et 20 m en incidence directe, un écran acoustique est nécessaire pour éviter toute nuisance acoustique avec son voisinage.

En résumé ne pas placer une pompe à chaleur air/eau ou air/air :
A proximité d’un voisin
A proximité de la zone nuit
Face à une paroi contenant des vitrages
A proximité d’une terrasse, ou trop près d’une zone de passage

Catégories

Laisser un commentaire